Le Guide à Gallus : le Freemousse.bar, Paris 18.

Le Freemousse, c’est un poème parisien.

Imaginez une forêt de lumière qui vous éclaire avec douceur, et des vieux meubles récupérés et détournés pour vous offrir les meilleures bières du coin.

Vous êtes au Freemousse.

Approchez-vous de la comtoise – n’ayez pas peur – ou alors du piano, qui vous permettent de tirer de la bière debout (c’est peut-être un détail pour vous mais pour nous ça veut dire beaucoup), puis passez de l’autre côté du mur pour boire quelques centilitres de disques vinyles en écoutant quelques bonnes bières, bref, laissez-vous fureter dans ce magnifique lieu créé par Éric et Sylvie, dont les frimousses souriantes vous accueilleront derrière le bar pour vous servir des cocktails maison et des assiettes de friandises de gueule.

Le Freemousse, c’est un bar dans lequel on se sent très bien. Sereins. Loin de tout le vacarme de la ville.

C’est l’une des meilleurs adresses du 18ème !

Mais attention : le « Free  » de Freemousse ne veut pas dire gratuit, mais libre ! Donc toutes les pompes à bières sont en libre-service, mais pas gratuitement : il vous suffit de demander une carte au comptoir lors de votre première venue et de la recharger avec le montant désiré. Cette carte est valable six mois.

Principe bien sympathique et novateur qui permet de s’organiser des dégustations de breuvages autour de belles assiettes de charcuteries et de fromages.

Lors de vos promenades citadines, ou lorsque vous rentrez du boulot, arrêtez-vous quelques instants au Freemousse, et ressourcez-vous un peu. Ça fait du bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *