En concert le lundi 27 janvier à 19h au Freemousse.bar.

Au pays d’pas d’homme.

Au pays d’pas d’homme, il n’y a plus d’homme,
Que des cadavres souriant au ciel, venus pour lui dire en personne :
« Sais-tu comme désolés nous sommes, de vivre au pays d’pas d’homme,
Depuis le temps que les couleurs s’éteignent aux enseignes de nos écoles ? »

Refrain :
Préservez-moi de vous !
Toujours souvenez-vous,
Main dans la main nous marcherons
Si en Terre propre nous allons.

Au pays d’pas d’homme, les actions font les hommes,
Et la sécurité sociale n’assume plus ses fonctions vitales.
Les dividendes nous déraisonnent, nous en oublions qui nous sommes.
La solidarité s’est pris les pieds dans nos damnés tapis boursiers.

Refrain

Au pays d’pas d’homme, la réclame empoisonne
Le peu de temps de cerveau disponible laissé à notre vie pénible.
Métro, boulot, de beaux enfants, et le temps s’écoule en argent ;
Et plus il passe plus les cieux s’abandonnent. C’est pour nos âmes que le glas sonne.

Indignez-vous, peuple des hommes,
C’est la Nature qui vous en somme !
Prenez le flambeau des consciences nouvelles
Pour éclairer vos idées folles.


Si ces paroles vous plaisent, vous pourrez en découvrir la mélodie ce soir au Freemousse.bar, l’une de nos adresses préférées du 18ème parisien, à partir de 19h.

Pour rappel, notre premier album est sorti (vous pouvez en écouter des extraits ici), et nous le mettons à l’échange notamment lors de nos concerts. En bref, si vous voulez repartir avec, vous pouvez nous faire des propositions diverses et variées (un pot de miel artisanal, des confitures maison, un bon bouquin, etc., des Junes et même des euros pour ceux qui préfèrent).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *