Gallus est sur Diaspora*.

Connaissez-vous Diaspora* ?

Il s’agit d’un réseau social de type Facebook, mais en plus (l’utilisation de cet adverbe est-elle indispensable ?) responsable : il respecte votre vie privée et ne vous espionne pas. Avec Diaspora*, vous restez propriétaire de vos données ; vous pouvez choisir le serveur dans lequel seront stockées celles-ci, et donc la législation de tutelle qui réglerait un éventuel litige entre vous-même et l’administrateur du serveur choisi ; et quand vous fermez votre compte, vos données finissent par être intégralement supprimées.

Ainsi, avec ce réseau social libre et décentralisé, vous restez maître de ce que vous y publiez, et aucune information n’est utilisée à des fins commerciales.

Si ce petit argumentaire vous a convaincu, vous pouvez nous rejoindre en créant votre compte Diaspora*.  En France, plusieurs noeuds (c’est-à-dire des portes d’entrée bénéficiant de leur propre serveur indépendant) par lesquels vous pouvez vous inscrire ont été créé, dont celui de l’association Framasoft .

Évidemment, si vous êtes calé en informatique, vous pouvez vous-même créer un noeud et l’héberger sur votre propre serveur ! Dans ce cas, dirigez-vous vers la page de la fondation Diaspora* .

Quoiqu’il en soit, vous pouvez nous y retrouver en notant l’adresse suivante dans le moteur de recherche du réseau social : gallus@framasphere.org .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *