Gallus en concert au Freemousse.bar ce lundi 14 mai à partir de 19h.

J’ai mal à ma langue.

J’ai mal à ma langue,
Le franglais m’étrangle.
Il faut changer l’angle
D’approche où ça tangue.

J’ai mal à ma langue de pute, d’argot,
Le franglais m’étrangle, business à gogo.
Il faut changer l’angle, le chiac, oui, c’est beau,
D’approche où ça tangue, faire naître les mots

De pute, d’argot, c’est toute notre histoire,
Business à gogo, qui part dans le noir.
Le chiac, oui, c’est beau, c’est même pas barbare,
Faire naître les mots, c’est là tout un art.

C’est toute notre histoire, l’patois c’est bien moi,
Qui parle dans le noir la langue d’autrefois.
C’est même pas barbare, ça témoigne de soi,
C’est là tout un art : vivre avec ses choix.

L’patois c’est bien moi, faire des mots de je.
La langue d’autrefois, la mienne si je veux.
« Ça témoigne de soi » chantent nos aïeux,
Vivre avec ses choix sans fermer les yeux…

La révolution digitale passe par le big data et le data sharing. Nos managers doivent adapter leur mindset et se référer régulièrement au benchmarking, afin de faire évoluer les différents process permettant un turn-over intellectuel. Ayons un goût très challenging pour notre avenir.

Ces paroles vous seront chantées lundi 14 mai à partir de 19h au Freemousse.bar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *