Gallus en concert au Freemousse.bar lundi 28 mai à 19h.

Rien ne sert à rien
poèmes de Jean Cocteau

Rien ne sert à rien, mais il faut le faire
Et sans être là, je suis où je suis.
Préférer je dois ce que je préfère,
M’ennuyer je dois d’avoir des ennuis.

Je dois voir le temps plier sa seconde
Pour l’autre seconde après déplier,
Et le sable emplir de sa fuite blonde
L’inverse cristal de mon sablier.

Puisque nul regard n’envisage
Ton visage dévisagé
Ne va pas toi-même outrager
L’innocence de ton visage.

Accepte ce triste portrait,
Oeuvre d’une longue malice,
S’il te devenait un supplice,
Ce portrait te ressemblerait.

Calme, calme, demeure en marge,
Et si dur cet exil soit-il,
Sur cet île de ton exil,
Sois ton seul témoin à décharge.

Tisser l’envers de ton tissu,
Les muses en décident seul,
Car ce que les muses lui veulent,
Un poète n’a jamais su.

Ces paroles vous seront chantées lundi à partir de 19h au Freemousse.bar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *