Le guide à Gallus : le Studio 28.

Aussi étrange que cela puisse paraître, il n’y a que deux cinémas dans le 18ème arrondissement de Paris, alors qu’il s’agit d’un des plus peuplés de la capitale. Mais heureusement, l’un de ces deux cinémas est le Studio 28.

Au coeur de Montmartre, cette salle unique propose, outre une programmation intéressante et recherchée (l’un des derniers films à y avoir été diffusé et l’excellent En guerre de Stéphane Brizé), un cadre accueillant et chaleureusement historique : le coin restaurant / terrasse permet de profiter du temps doux en patientant avant la séance devant un verre et / ou une part de quiche cuisinée maison ; le mur des célébrités expose quelques traces de pieds non odorantes (idée apparemment vite arrêtée – peut-être par manque de place ? ) ; des expositions régulières sont organisées pour habiller les murs et rester au contact des artistes ; dans la salle, les fauteuils sont très confortables, mais surtout, un très beau lustre dessiné par Jean Cocteau vous ravit les pupilles tant que la lumière ne s’efface pas au profit du film que vous êtes venu voir.

Une carte de cinq places à 33€ ramène le prix de la séance à un niveau des plus acceptables, et des tarifs réduits sont proposés aux personnes avec beaucoup de temps libre.

Ce cinéma, qui a su rester à la point de la technologie, a été ouvert en 1928 et fête donc ses 90 ans d’existence ! Il faut espérer que son espérance de vie soit encore longue, car cette salle est très attachante et totalement intégrée dans ce quartier pittoresque.

Vous la trouverez au 10, rue Tholozé, mais profitez-en pour vous balader aux alentours, car le coin est magnifique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *