Gallus en concert au Troisième café samedi 15 septembre à 20h30.

Les maux me manquent

Les maux me manquent à perdre haleine
Quand je plonge dans tes yeux ;
La foule s’envole et la douleur chavire
Quand on est tous les deux ;

La mer se dérobe et emporte avec elle
La couleur de ta chair ;
Les amarres se disloquent et c’est l’mât qui débloque,
On s’éloigne de la terre…

Refrain : Les maux me manquent, et ma tête se planque, quand je suis dans tes bras.

Les maux me manquent à perdre haleine
Dans le port de ton coeur ;
L’horizon est tout proche et l’écume qui transperce
Te découvre mon bonheur ;

Et puis du bout des doigts tu caresses la tempête
De ma vie avec toi ;
Et nos corps qui s’emboîtent te libèrent des souvenirs
Ennuyeux à mourir.

Refrain

Et quand l’ancre est jetée dans une rade échouée,
On n’entend plus que nos voix…

Refrain

Ces paroles vous seront chantées samedi 15 septembre à partir de 20h30 au Troisième café, Paris 3ème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *